Plateforme Interrégionale Échange et Coopération pour le développement culturel

MusiCAIRE appel à projets

15 février 2022

MusicAIRE offre des petites subventions aux organisations musicales pour des projets axés sur la relance environnementale, numérique ou juste et résiliente du secteur de la musique. Le secteur de la musique est l’un des secteurs les plus durement touchés par la pandémie de COVID-19 et sera l’un des derniers à s’en sortir. La crise a mis en évidence et accéléré de nombreux défis auxquels le secteur était déjà confronté. Dans le même temps, elle a également mis en évidence l’importance de la musique pour les individus et la société dans son ensemble, elle a démontré son pouvoir d’unir et de connecter les personnes par la musique.

L’objectif général de MusicAIRE est de contribuer à la relance du secteur de la musique en Europe par la conception et en testant un système de soutien permettant de relever les défis posés par la pandémie de COVID-19 tout en favorisant la durabilité de l’écosystème musical. Le projet comprendra deux appels.

Pour cet appel, les termes de secteur musical et d’écosystème musical sont entendus comme synonymes, en référence à l’ensemble des organisations dont l’activité principale est la musique, y compris les pratiques amateurs et professionnelles tout au long de la chaîne de valeur dans tous les différents genres musicaux.

Les projets devront prévoir des stratégies, des méthodologies et des actions permettant au secteur de la musique d’aborder la reprise après la crise du COVID-19 dans au moins un des domaines thématiques suivants :

  • Reprise VERTE : accroître la durabilité environnementale et la conscience écologique du secteur en vue de rendre plus écologique l’industrie de la musique, en particulier les concerts, les festivals et les tournées, ainsi que soutenir les jeunes entreprises innovantes visant à réduire l’empreinte environnementale du stockage de données et de la distribution de musique en ligne.
  • Relance numérique : s’adapter aux nouvelles tendances émergentes en matière de consommation, de distribution et de promotion de la musique numérique (par exemple, pour la musique live en ligne) et développer et promouvoir des modèles commerciaux durables qui permettent la monétisation et garantissent la rémunération des artistes. La relance numérique implique le développement de produits et services technologiques dans la production, la promotion et la distribution de la musique, ainsi que des actions de renforcement des capacités des artistes afin de les rendre plus compétitifs et résilients sur un marché de plus en plus axé sur la technologie.
  • Une relance JUSTE et RESILIENTE : mieux exploiter le potentiel de la musique en tant que force de cohésion distincte, en vue de contribuer à une solidarité accrue, à une citoyenneté active et à la cohésion sociale. Il s’agit notamment de renforcer le rôle communautaire des lieux de diffusion de la musique, d’améliorer l’accès à la musique, tant en termes d’éducation que de consommation, en accordant une attention particulière aux groupes défavorisés, et de garantir une rémunération plus équitable aux artistes et un équilibre entre les sexes.

 

Assurez-vous de lire attentivement l’appel à propositions et les FAQ avant de poser votre candidature !

 

RÈGLEMENT de l’appel

RÉPONDRE à l’appel

QUOI ? L’objectif des projets doit être de contribuer à une relance verte, numérique et juste & résiliente du secteur de la musique et peut inclure – sans exhaustivité – des types d’activités tels que :

  • actions de renforcement des capacités (éducation, formation, mentorat, événements)
  • activités de plaidoyer
  • test et changement d’échelle de modèles et/ou d’outils innovants
  • actions de sensibilisation
  • collecte de bonnes pratiques, certifications, évaluations, études ou références
  • élaboration de stratégies ou de politiques pour l’organisation/l’entreprise
  • autres activités contribuant à la relance de l’écosystème musical

QUI ? Pour être éligibles, les propositions doivent émaner d’une seule structure répondant aux critères suivants :

  • être une organisation publique ou privée dotée d’une personnalité juridique : organisations à but non lucratif, autorités publiques (nationales, régionales, locales), organisations internationales, entités à but lucratif
  • être établi dans l’un des 27 États membres de l’UE ou dans un pays tiers participant au programme « Europe créative ».

FINANCEMENT MusicAIRE propose trois types de subventions :

  • micro : 15.000 EUR
  • petite : 30.000 EUR
  • moyenne : 55.000 EUR

La subvention peut couvrir jusqu’à 90% des coûts éligibles et le montant maximum de la subvention dépend du type demandé. Les projets peuvent avoir une durée maximale de 10 mois.

On pourrait s’attendre à ce que 18 projets environ puissent être financés.

DIMENSION EUROPÉENNE Bien que les projets sélectionnés dans le cadre de MusiCAIRE soient de nature mono-bénéficiaire, les projets doivent être collaboratifs et avoir une valeur ajoutée européenne, à savoir que les activités du projet doivent être exemplaires, innovantes, expérimentales et/ou extensibles à des actions/projets comparables dans d’autres pays européens et/ou à un autre niveau (local, national ou autre domaine du secteur musical).

 

MusicAIRE (Une reprise innovante pour l’Europe) est un projet financé par le programme Music Moves Europe de l’UE, qui vise à fournir des instruments adaptés au secteur et à contribuer à une relance verte, numérique, juste et résiliente de l’écosystème musical. Cet appel à propositions tient compte des réactions et des contributions reçues par les représentants du secteur de la musique par le biais d’un questionnaire et de deux séances de réflexion. L’objectif final de cette initiative est de concevoir et de tester un système de soutien qui contribue à la relance du secteur tout en préparant l’avenir du soutien de l’UE dans le cadre du nouveau programme Europe Créative. MusicAIRE est géré par le consortium composé d’INOVA+ et du Conseil européen de la musique (CEM).

Appel ouvert jusqu’au 25 avril 2022 à 13h, heure d’Europe centrale (CET)