Plateforme Interrégionale Échange et Coopération pour le développement culturel

Nouvelle gouvernance pour le Conseil international de la musique

8 décembre 2021

Du 25 novembre au 8 décembre 2021, les membres du Conseil international de la musique se sont réunis en ligne pour la 39e assemblée générale pour élire une nouvelle gouvernance et adopter un plan de travail ambitieux pour les deux prochaines années.

Alfons Karabuda (Suède), compositeur et président de l’ECSA (European Composer & Songwriter Alliance) et de la SKAP (Swedish Association of Composers, Songwriters and Lyricists), a été réélu président.

« L’actualité récente a montré que lorsque certaines parties de notre écosystème musical sont gravement menacées, toutes les parties sont touchées. Que ce soit l’un de nos cinq droits musicaux ou un espace géographique de notre monde. Nous avons plus que jamais besoin d’une vue d’ensemble, d’une expertise globale et de notre réseau mondial pour rester résilients.
Je ne vois pas d’autre organisation mieux placée que le Conseil international de la musique pour remédier aux failles de notre infrastructure musicale et pour sauvegarder et promouvoir l’inclusion, la qualité, la diversité et la liberté artistique pour tous », déclare Alfons Karabuda.

Au cours des deux dernières années, M. Karabuda a été une force motrice au sein du Conseil exécutif du CIM, se consacrant à la promotion de l’accès à la musique pour tous et à la reconnaissance de la valeur de la musique dans la vie de chacun, tout en explorant de nouveaux espaces de collaboration entre le CIM et d’autres acteurs dans le monde.

L’Assemblée générale du CIM a également élu un nouveau Conseil exécutif composé de Roula Abou Baker (Liban), Charles Binam Bikoi (Cameroun), Dorothy Conaghan (Irlande), Paul Dujardin (Belgique), Ardavan Jafarian (Iran), Jacques Moreau (France), Charles Sanders (Etats-Unis), Christine Thomassen (Norvège) et Sheila Woodward (Afrique du Sud/USA).

Sheila Woodward poursuit son mandat de vice-présidente exécutive, rejointe par Charles Binam Bikoi et Roula Abou Baker en tant que vice-présidents.

Le plan de travail du CIM pour les deux prochaines années prévoit des activités qui renforceront le CIM dans ses trois piliers en tant qu’instance de défense des intérêts axé sur les valeurs, réseau de réseaux et en tant qu’organisation de projets.

Le CIM intensifiera son action en vue de faire progresser ses valeurs fondamentales inscrites dans les 5 droits musicaux.